Sélectionner une page

Définition / Explication


La couronne céramo-métal est composée d’une base en métal recouverte de plusieurs couches de céramique. Elle est esthétique, de la couleur de la dent naturelle et très résistante, parce qu’il y a une connexion chimique très forte entre le métal et la céramique.

Elle est polyvalente et convient aussi bien pour une dent unitaire que pour un bridge de plusieurs dents, que ce soit sur implant ou sur dent naturelle.

Le seul inconvénient de la couronne céramo-métal est sur le long terme :
si les gencives se rétractent, un liseré sombre peut apparaître au niveau de la partie supérieure de la couronne, où le plaquage céramique est plus fin et s’altère avec le temps.

Pour éviter cela, il faut réaliser une « épaule » c’est à dire une épaisseur de céramique plus importante sur la partie près de la gencive, côté extérieur de la bouche.

Plus la couche de céramique est épaisse, plus on obtient de transparence pour un bon résultat esthétique.

Avec un excellent dentiste et prothésiste, ainsi que le bon respect des règles d’hygiène par le patient, il est possible d’éviter le liseré gris et d’avoir un très bon résultat esthétique.

Remarques concernant les photos ci-dessus :

La patiente souhaitait que les dents de devant mâchoire inférieure ne soient pas alignées et qu’elles se chevauchent pour faire plus naturel et que personne ne puisse se douter que ce sont de fausses dents. En accord avec le prothésiste, la clinique a pu répondre à sa demande et faire une dentition sur mesure.

La photo au centre étant faites juste après la pose du bridge, la gencive n’est pas parfaitement adaptée, il faudra quelques jours ou semaines pour que la gencive se mette en place.

Prix de la couronne céramo-métal et remboursement CPAM


Le prix de la couronne céramo-métallique à la clinique SUBA est de 220€ TTC (260€ TTC pour la couronne céramo-métal sur implant).

La couronne céramo-métallique est remboursée par la CPAM comme la couronne E.max et la couronne zircone.

La couronne céramo-métallique est remboursée sur la base de 107,50€ par la CPAM. Le montant du remboursement net reçu par le patient correspond à 70% de ce montant soit 75,25€.

Préparation et pose de couronne et bridge céramo-métal


Une fois les dents taillées, préparées, un fil est inséré entre la gencive et la racine de la dent afin d’écarter légèrement la gencive. Voir photo à droite →

Le matériau de prise d’empreinte va ainsi rentrer un peu dans l’espace créer par le fil. On parle en dentisterie d’une « empreinte de précision », qui montre précisément au prothésiste l’endroit où la couronne doit être en contact avec la gencive. C’est un travail très minutieux qui prend du temps.

Avec la couronne et le bridge dentaire céramo-métallique on a la plus longue expérience en dentisterie, plus de 50 années, c’est le type de couronne et de bridge le plus souvent préparé par le dentiste et le prothésiste.

Cette technique est bien développée, avec le minimum de risque de fracture de la dent.

Le travail du dentiste commence par une prise d’empreintes. Sur la base de cette empreinte, le dentiste va préparer les couronnes provisoires avec de la résine. Le patient reçoit une légère anesthésie locale, avant que le dentiste ne taille les dents en forme de cône.

Si cette étape n’est pas parfaitement réalisée, un espace pourrait apparaître entre la couronne et la racine qui la supporte. La conséquence à moyen ou long terme serait que la colle utilisée pour fixer la couronne se dissoudrait progressivement, des infiltrations de résidus alimentaires commencent, avec ensuite une carie apparaissant sous la couronne. Le dentiste peut le voir sur la radio et le patient peut commencer de sentir une mauvaise haleine due au pourrissement des résidus alimentaires sous la couronne.

Après la prise d’empreinte, il faut enregistrer l’occlusion, c’est à dire comment ferment les 2 mâchoires, pour montrer au prothésiste le contact des mâchoires. Ce doit être idéal aussi pour les articulations des mâchoires (articulation temporo-mandibulaire).

Si l’enregistrement de l’occlusion n’est pas parfait, les couronnes n’auront pas un contact parfait, ce qui peut causer par la suite :

  • Fracture de la céramique,
  • Compression de l’articulation temporo-mandibulaire pouvant entraîner des douleurs d’articulation, à la tête, au cou, dans le haut du dos, SADAM (Syndrome Algo-Dysfonctionnel de l’Appareil Manducateur)
  • Fracture de la racine
  • Peri-implantite, perte de l’implant (si la couronne ou le bridge sont posés sur implants)
  • Douleurs à cause de la surcharge occlusale (pression trop forte)
  • Mobilité des dents sur le long terme
  • Usure, abrasion des dents naturelles etc…

Après la prise d’empreinte et l’enregistrement de l’occlusion :

Le prothésiste peut commencer à réaliser la couronne / le bridge. Il va positionner les modèles dans un articulateur et préparer la base en métal en 2 à 3 jours.

Après cela, le dentiste peut faire un essayage de l’armature en métal pour vérifier si elle se positionne correctement sur la racine de la dent (ou sur le pilier de l’implant s’il s’agit d’une réhabilitation implantaire).

Après l’essayage :

Le prothésiste peut commencer le travail esthétique, artistique, de la préparation céramique de la couronne ou du bridge.

Sur cette base en métal il va positionner plusieurs couches de céramique (stratification) avec la morphologie, la forme anatomique de la dent, et la couleur des dents naturelles.

Une fois que la céramique est préparée :

Quand on fait un bridge complet mâchoire supérieure ou des couronnes sur les dents de devant, c’est bien de faire un essayage de la céramique brute (appelée « biscuit » dans le langage du prothésiste). Il n’y a pas la teinte finale, la couleur est matte à cette étape, cela sert à montrer au patient et au dentiste la forme, les dimensions de la couronne ou du bridge.

Si le patient et le dentiste sont satisfaits du résultat, on peut finir les couronnes en 1 à 2 jours pour leur donner la brillance, la translucidité finale. Les couronnes ou le bridge sont prêts, et si le patient est d’accord, on peut sceller définitivement.

Il faudra ensuite régler l’occlusion avec les couronnes définitivement scellées pour équilibrer parfaitement l’ensemble de la dentition du patient.

Après cela, il est conseillé de revenir encore 1-2 fois dans le cabinet pour un mini contrôle, vérifier si tout va bien, faire une radio panoramique finale (indispensable aussi pour le dossier de remboursement en France) et des photos pour la documentation médicale.

Les métaux utilisés pour la base métal


Le plus souvent on utilise l’alliage chrome-cobalt.

Dans le cas d’allergie on peut utiliser du titane ou de l’or pour l’armature. L’or est le meilleur mais reste très cher, 2 fois plus cher qu’une couronne céramo-métal classique, c’est même plus cher que la couronne zircone (sans métal).

Il faut si possible privilégier financièrement la couronne et le bridge tout céramique ou zircone qui sont sans métal. Il existe aussi des inlaycores et tenons en fibre, sans métal. Ce sont ceux que nous utilisons toujours à la clinique, sauf dans des cas très précis ou l’inlaycore en métal, encore plus résistant, est conseillé.

L’alliage de métaux des reconstructions prothétiques, comme l’inlaycore ou la base de la couronne céramo-métal, est recouvert par un élément non métallique, la céramique en
l’occurrence.

Il n’y a donc pas ou très peu de contact entre le métal et les liquides biologiques (salive). La céramique c’est une isolation presque parfaite entre les métaux et la bouche, la salive.

Toutefois il faut rester vigilant car les allergies existent bien et les métaux composant les alliages utilisés en prothèse dentaire sont nombreux. Selon des études sérieuses et validées, plus de 15 % de la population souffre d’une forme d’allergie au nickel. Les femmes y sont plus sensibles que les hommes.

Il faut savoir que les alliages utilisés en Hongrie ne contiennent pas de nickel. Dans les cabinets dentaires privés normalement on n’utilise plus cet alliage depuis plus de 15 années.

Fabrication de la CCM


La vidéo sera diffusée sur le site. Comme nous avons déjà la vidéo, vous pouvez nous faire une demande et nous vous transmettrons un lien pour télécharger le fichier de la vidéo concernant la fabrication de la couronne céramo-métallique.

logo clinique hongrie

Plan du site | Clinique dentaire du Dr SUBA Csongor

1024 Budapest, Rózsahegy utca 10, Hongrie | Tél. 01 85 40 02 33 (numéro français, prix appel local)

Membre du réseau Endurance Implant, partenaire 123Implants.com.