Définition / Explication

Pourquoi faire une greffe osseuse ?


L’extraction de dent(s), la maladie parodontale (bactéries qui détruisent l’os) ou un kyste peuvent occasionner une perte osseuse rendant l’implantation compliquée voire impossible.


Il faut dans ce cas effectuer, préalablement ou simultanément à la pose d’implant, une greffe qui va recréer une situation osseuse correcte, en terme de quantité et qualité, pour pouvoir implanter avec les meilleures chances de réussite au niveau chirurgical et prothétique.

Prix de la greffe osseuse

Le prix de la greffe osseuse varie en fonction de son type : comblement osseux, greffe au sinus (comblement, sinus-lift), avec prélèvement du greffon sur le patient (au niveau de la dent de sagesse, du menton ou de la hanche).


La greffe osseuse la plus courante est le comblement de sinus ou sinus-lift. Son coût se décompose en 3 parties :

    • la chirurgie 699€,
    • la membrane 150€,
    • le matériau de comblement supplémentaire 150€/dose (2 maximum).

Soit au total entre 850€ et 1000€ pour la greffe au niveau des sinus.


La greffe osseuse n’est pas prise en charge par la CPAM, elle ne l’est pas non plus par la mutuelle.


Les différents type de greffe

La greffe osseuse au niveau des maxillaires peut être classée en fonction de la provenance du greffon (matériau/os utilisé pour réaliser la greffe). Il existe entre autres les greffons suivants :

  • Greffe alloplastique : os synthétique (Beta Tricalcium Phosphate)
  • Greffe xénogène : os provenant d’une autre espèce (origine bovine par exemple)
  • Greffe autogène : os prélevé sur le patient (menton, mâchoire, hanche…)
  • Greffe allogène : os provenant de la même espèce (humain), prélevé sur un autre individu.

Les 3 premiers types de greffes (alloplastique, xénogène et autogène) sont les plus pratiqués en cabinet dentaire, c’est également le cas à la clinique du Dr SUBA.


La clinique SUBA peut réaliser tout type de greffe osseuse avec un chirurgien maxillo-facial très expérimenté.


Déroulement de la greffe osseuse

Dans le cas favorable, la greffe est pratiquée en même temps que la pose d’implant dentaire. Dans le cas défavorable, la pose de l’implant sera faite environ 6 mois après la greffe osseuse. Temps nécessaire pour que la greffe prenne.


Pour une étape de soins avec une greffe osseuse et éventuellement la pose d’un ou plusieurs implants, il faut un séjour de 3 à 5 jours ouvrables, c’est-à-dire arriver par exemple un dimanche et repartir soit un jeudi (pour 3 jours ouvrables) soit le vendredi soir ou samedi ( 5 jours ouvrables).


Dans certains cas, rares, il n’est pas possible de poser une prothèse provisoire après la greffe car la prothèse, en exerçant des pressions sur la zone greffée, pourrait conduire à un échec de la greffe.


Cas du "comblement de sinus" aussi appelé sinus-lift

C’est de loin la greffe osseuse la plus fréquente car lorsque les molaires sont manquantes très souvent (+80 % des cas) le volume osseux est insuffisant pour implanter dans de bonnes conditions.


Le sinus est une cavité située au fond de la mâchoire supérieure de chaque côté, au dessus des molaires/prémolaires. Sa dimension et sa position peuvent varier d’un individu à l’autre.


Cet acte est qualifié de « chirurgie avancée ». Il faut être expérimenté pour le réaliser, d’autant plus dans le cadre des soins dentaires à l’étranger. A la clinique du Dr SUBA, le sinus-lift est réalisé par un chirurgien maxillo-facial ayant plus de 10 années de pratique.


Pour connaître tous les détails du comblement de sinus (prix, déroulement, indications..), téléchargez notre document PDF

Voici une vidéo en images de synthèse expliquant cette chirurgie.

Complexité des différentes greffes

Le comblement de sinus est fréquent et le taux de réussite est élevé (supérieur à 90 %). Il n’en est pas de même pour tous les types de greffe osseuse.

Le chirurgien-dentiste ou chirurgien maxillo-facial doit prendre en compte tous les paramètres et dans les cas défavorables, renoncer à la greffe pour proposer une ou des solutions alternatives.

Facteurs pouvant faire varier le taux de réussite :

  • Etat de santé, hygiène de vie
  • Mâchoire et secteur concernés (sup./inf., antérieur/postérieur)
  • Importance du volume osseux a recréer
  • Type de greffon utilisé (Substitut osseux ou os autogène)

En général, il est plus facile de recréer de l’os sur l’épaisseur (horizontal) que sur la hauteur (vertical), et plus facile au niveau de la mâchoire supérieure que de la mâchoire inférieure. Du fait de la gravité le sang descend et la vascularisation (circulation du sang) est meilleure.


Par exemple il est très difficile de gagner en hauteur d’os dans le fond de la mâchoire inférieure.

Le comblement osseux avec du substitut osseux (petits granulés d’os synthétique ou d’origine bovine) consiste à compenser un petit manque d’os. Voir la vidéo très explicite ci-dessous en images de synthèse (pas d’images de chirurgie ou choquantes).

video-formation-d-os-autour-d-un-implant-dentaire

Notez toutefois que ce type de comblement n’est pas toujours évident et qu’il est souvent préférable de faire une greffe autogène (petit morceau d’os prélevé sur le patient) et de poser l’implant 6 mois après, une fois que le chirurgien dentiste s’est assuré que le comblement a bien réussi et que le site est alors favorable pour implanter.

La greffe d'apposition ou greffe en onlay

Indication de ce type de greffe : La greffe d’apposition, aussi appelée « greffe en onlay », est pratiquée en général lorsque le volume osseux est insuffisant en épaisseur pour poser un à 3 implants maximum, qui vont remplacer une à 3 dents manquantes contiguës. Ceci car le prélèvement osseux sur le patient est de taille réduite.


Site de prélèvement : Petit morceau d’os prélevé sur le patient (environ 1 à 2cm de côtés et 3 à 4mm d’épaisseur), au niveau du menton ou de la dent de sagesse, pour le fixer par apposition (vissé) là ou le volume osseux est insuffisant et implanter ainsi dans de bonnes conditions.

greffe_apposition_dentaire

Vocabulaire : Il faut d’abord comprendre comment est constitué l’os de la mâchoire :
L’os cortical est la partie extérieure de l’os de la mâchoire, il est très dur et peu vascularisé (peu de vaisseaux sanguins). L’os alvéolaire est spongieux et bien vascularisé (c’est grâce au sang entre autres que la cicatrisation se fait).


Plus en détail : Le petit morceau d’os prélevé sur le patient présente de l’os cortical et de l’os alvéolaire, il est fixé sur la mâchoire à l’aide de vis appelées vis d’ostéosynthèse. L’os cortical, très dur, va apporter la solidité de la reconstruction osseuse et l’os alvéolaire, comme il est bien vascularisé, va permettre la bonne cicatrisation du greffon avec l’os de la mâchoire.


6 mois plus tard environ, le chirurgien-dentiste pourra effectuer l’implantation.
Ce type de greffe peut aussi être réalisé au niveau du sinus quand le volume osseux est quasiment nul. Le chirurgien-dentiste peut placer du matériau de comblement dans le sinus et réaliser une greffe d’apposition sous le sinus, ceci afin de gagner en masse osseuse des 2 côtés et optimiser la reconstruction osseuse.